Aménagement et sécurité dans le bourg

Aménagement rue du Presbytère

Aménagement en sens unique de la Rue du Presbytère

La sécurité vis à vis de la circulation automobile constitue une véritable préoccupation pour les Germariens. À cette fin, la commune a confié au service compétent du Conseil Général une étude diagnostic sur la sécurité et la circulation dans le bourg, principalement sur les routes de Pamproux et de Ménigoute. Cette étude, qui est gratuite pour la commune, a comporté notamment des comptages de trafic et des mesures sur la vitesse des véhicules, mesures effectuées en mai-juin 2014 et qui ont démontré que 20% du trafic ne respectait pas la limitation de vitesse de 50 km/heure..

Les conclusions et propositions détaillées ont été remises à la commune le 15 septembre 2014. Elles ont ensuite été présentées à la population dans le cadre de la commission extra municipale constituée à cette fin, comme le Conseil Municipal s’y était engagé.

La commission extra municipale, animée par M. Francis GLORIE s’est réunie à deux reprises en Octobre 2014 et a réuni à chaque reprise plus d’une trentaine d’habitants. De ces différents débats, un double consensus s’est dégagé :

  • Nécessité de sécuriser la rue de l’Église en installant notamment des miroirs aux différentes intersections, notamment sur l’impasse du Lavoir, l’impasse de la Forge et la rue du Vieux Four.
  • Limiter la vitesse dans rue principale (route de Ménigoute et route de Pamproux) :
    • en limitant la vitesse à 30km/h,
    • en installant des ralentisseurs, de type coussins berlinois aux entrées et sorties du bourg,
    • en aménageant le carrefour entre la rue principale et la rue de la mairie et la route de rouillé, soit par un mini giratoire, soit un aménagement comportant des terre-pleins coté route de Rouillé et rue de la Mairie.

Au vu du débat public, le Conseil Municipal s’est réuni le 14 Novembre et a approuvé l’essentiel des mesures proposées sur la rue de l’Église et voté le budget correspondant (autour de 1 200 € HT). Les premiers miroirs ont été installés en Janvier 2015 et l’aménagement sera définitivement terminé en Mars 2015.

Pour ce qui concerne l’aménagement de la rue principale, le Conseil Municipal s’est saisi du dossier le 18 Décembre, au vu de la consultation des entreprises et du chiffrage des solutions.

Il a donc choisi la solution mini giratoire et coussins berlinois avec limitation de vitesse et approuvé le budget global évalué autour de 10 000 € HT.

Deux dossiers de demandes de subvention ont été déposés à la fin du mois de Décembre 2014 :

  • un premier auprès du Conseil Général qui a donné son accord le 9 Mars dernier pour une subvention de 2990€,
  • un second auprès de l’État dans le cadre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux pour un montant espéré de 2500€ ; le dossier a été validé sur le plan formel et l’Etat vient de nous donner son accord écrit.

Les travaux ont été réalisés pour le mini giratoire durant la première quinzaine du mois de Juillet 2015. Ils ont été complétés par la pose d’une balise réflechissante au coeur du giratoire  et une amélioration de la signalisation route de Ménigoute. L’installation des coussins berlinois, en liaison avec le Conseil Départemental, par les services municipaux,  les emplacements ayant été notamment arrêtés avec les riverains,a été effectuée dans les derniers jours de Septembre 2015 de sorte que l’ensemble est définivement opérationnel.

La réflexion va toutefois se poursuivre dans le cadre de la réalisation de l’assainissement collectif dans le bourg dans le courant de l’année 2017. L’enfouissement des réseaux (électricité, téléphone, éclairage  public) sera aussi l’occasion de repenser le traitement de cet espace, la place des piétons, l’amélioration de la sécurité, la nécessaire végétalisation de ces espaces, la liaison avec le parc de l’étang à conforter. Tout ceci donnera naturellement et forcément lieu à concertation et débats.

Publicités